Duc De Berry Superbe Certificat D’emigration Signé 1816 Armée Royaliste

Duc De Berry Superbe Certificat D'emigration Signé 1816 Armée Royaliste
Duc De Berry Superbe Certificat D'emigration Signé 1816 Armée Royaliste
Duc De Berry Superbe Certificat D'emigration Signé 1816 Armée Royaliste
Duc De Berry Superbe Certificat D'emigration Signé 1816 Armée Royaliste
Duc De Berry Superbe Certificat D'emigration Signé 1816 Armée Royaliste
Duc De Berry Superbe Certificat D'emigration Signé 1816 Armée Royaliste
Duc De Berry Superbe Certificat D'emigration Signé 1816 Armée Royaliste
Duc De Berry Superbe Certificat D'emigration Signé 1816 Armée Royaliste
Duc De Berry Superbe Certificat D'emigration Signé 1816 Armée Royaliste
Duc De Berry Superbe Certificat D'emigration Signé 1816 Armée Royaliste
Duc De Berry Superbe Certificat D'emigration Signé 1816 Armée Royaliste
Duc De Berry Superbe Certificat D'emigration Signé 1816 Armée Royaliste

Duc De Berry Superbe Certificat D'emigration Signé 1816 Armée Royaliste
CHARLES-FERDINAND DUC DE BERRY CERTIFICAT EMIGRATION SIGNÉ 1816 ARMÉE ROYALISTE. Superbe document certificat in-folio gravé format 49 x 33 cm sur papier vergé. Beau brevet imprimé avec mentions manuscrites, orne dun encadrement grave aux fleurs de lys et dune grande vignette aux armes royales, gravee par Lorichon, signé par le duc de Berry et contresigne par le Secretaire general du duc de Berry, le chevalier de Fontanes. Sous un médaillon aux armes gravé (Lorichon fecit october 1815) et dans un encadrement gravé, on lit. « Nous, CHARLES FERDINAND, DUC DE BERRY, Fils de France, Colonel Général des Chasseurs à Cheval et Lanciers, Commandant en Chef de lArmée Royale en Belgique, etc etc. Certifions que Mr Le Comte de Maillé sous-lieutenant titulaire des gendarmes de la garde, a suivi le Roi en Belgique, qu’il a fait partie du corps d’armée sous mon commandement, et qu’il y a donné des preuves de fidélité, de zèle et de son dévouement pour le service de sa Majesté. En foi de quoi nous lui avons fait expédier le présent certificat, que nous avons revêtu de notre signature, et auquel nous avons fait apposer le sceau de nos armes. Fait au Château des Tuileries le 1er Janvier 1816. Par son Altesse royale. Co-signé : le secrétaire général ch de Fontanes. Ballard, imprimeur du ROI et de SAR Monseigneur le duc de Berry, rue JJ Rousseau, n°8. Une vignette gravée, portrait de profil de Ch. Ferdinand duc de Berry (probablement de Frédéric Lignon). Gravure de belle qualité, document en parfait état. Les plis sont marqués, mais aucune déchirure. Deux petits trous en marge supérieure de punaise? Charles-Ferdinand dArtois, duc de Berry, né à Versailles le et mort à Paris le victime dun attentat perpétré la veille à sa sortie de lopéra, est un prince de la maison de Bourbon. Il est le fils de Charles-Philippe de France, comte dArtois (futur Charles X), et de Marie-Thérèse de Savoie. Charles-Ferdinand dArtois naît le et il est ondoyé le même jour dans la Chapelle du château de Versailles par Joseph de Cheylus, évêque de Bayeux, en présence du roi Louis XVI et de la reine Marie-Antoinette (qui n’ont toujours pas d’enfants après sept années de mariage). Charles-Ferdinand dArtois et son frère Louis-Antoine sont baptisés dans la Chapelle royale du château de Versailles par Armand de Roquelaure, évêque de Senlis. Leurs parrains respectifs sont Charles III, roi d’Espagne (représenté par Louis-Stanislas-Xavier, futur Louis XVIII) et Louis XVI, leurs marraines Marie-Antoinette d’Espagne, reine de Sardaigne (représentée par Marie-Joséphine de Savoie) et Marie-Antoinette d’Autriche. Son père, le comte d’Artois, confie l’éducation de ses deux fils au duc de Serent comme gouverneur; celui-ci attacha au duc de Berry et à son frère, MM. De la Bourdonnaie et d’Harbouville en qualité de sous-gouverneurs, et M. De Provenchères, comme premier valet-de-chambre ; l’abbé Marie, professeur de mathématiques au collège Mazarin, et l’abbé Guenée de l’Académie des Sciences, furent nommés sous-précepteurs ; il manifeste un goût prononcé pour la chose militaire, la musique et le dessin. Dès le début de la Révolution française, il émigre avec son père. Le départ des princes du sang inaugure la fuite des opposants à la Révolution Française. De 1792 à 1797, il sert dans l’armée de Condé puis passe en Grande-Bretagne. À partir de 1807, le comte de La Fare, évêque de Nancy, est chargé par Louis XVIII de lui verser, ainsi qu’à son frère Louis-Antoine, duc d’Angoulême, des sommes importantes pour l’entretien de sa Maison et les pensions de l’armée des princes pour assurer la subsistance de ses compatriotes. Toutes les communications du continent avec l’Angleterre sont interdites et les militaires de l’armée de Condé ne peuvent plus recourir à Londres pour y toucher du gouvernement britannique leurs pensionsalimentaires. Monsieur de La Fare est chargé d’ordonnancer et de vérifier le paiement de ces pensions sur des maisons de banque de Vienne, notamment celle du baron de Boesner, banquier viennois, qui placent les fonds sur Hambourg et Augsbourgainsi que chez M. Gnecco & Cie et M. Heath & Cie à Gênes. Pour les mois de mars et d’avril 1807, le versement est de 18 676 livres tournois (soit environ 149,408 euros), compte tenu de la commission de 130,5 livres du baron de Boesner. Parmi les bénéficiaires des pensions, on trouve les noms du marquis de Montaignac, du capitaine chevalier de Badasset et du marquis d’Anjorrant entre autres. Monsieur de La Fare exerce cet emploi périlleux jusqu’à la Restauration. Le duc de Berry retourne en France lors de la Première Restauration avec son père, Amy Brown et ses petites filles qu’il confie au duc de Coigny. Il y a un débat entre historiens sur l’existence d’un mariage en Angleterre entre le duc de Berry et Amy Brown (mariage catholique annulé secrètement par le Vatican ou mariage anglican que le duc a ignoré lorsqu’il s’est marié à la princesse Caroline des Deux-Siciles). Pendant les Cent-Jours, il suit Louis XVIII à Gand. Politiquement, le prince passe pour un opposant à Louis XVIII et est donc un ultra-royaliste et réactionnaire au sein de la famille royale ; il est proche de la franc-maçonnerie et le maréchal Pierre Riel de Beurnonville présente à Louis XVIII, le projet de le porter à la Grande Maîtrise du Grand Orient de France, mais il ne semble pas prouvé que ce projet ait été formellement accepté par le roi, ce qui n’empêcha pas le Grand Orient de s’en prévaloir. Cependant, les ennemis des Bourbons voient en lui surtout le seul de leurs membres à pouvoir perpétuer la famille royale. Il est poignardé à sa sortie de lOpéra de la rue de Richelieu le dimanche gras , vers onze heures du soir, par Louis Pierre Louvel, un ouvrier bonapartiste qui veut éteindre en lui la race des Bourbons. Le duc meurt mais l’assassin échoue dans son dessein puisque naît, quelques mois plus tard, le duc de Bordeaux, « l’enfant du miracle » selon Lamartine. Le prince ne meurt pas sur-le-champ, il a la force d’arracher l’alêne plantée dans sa poitrine puis il tombe momentanément en syncope. Transporté dans une des salles du théâtre, il expire le lendemain à six heures du matin. Au cours de sa longue agonie, le prince révèle que son épouse, Marie-Caroline de Bourbon-Sicile, est enceinte. Il avoue l’existence de deux de ses enfants naturels. Il demande que son assassin soit gracié et regrette de mourir de la main d’un Français. Conséquence du deuil royal, le préfet de police Jules Anglès promulgue le jour même une ordonnance interdisant les réjouissances du Carnavalprévues dans les rues de Paris les 14 et 15 février (lundi et mardi gras). La bourse, les bals, les spectacles et tous les lieux publics sont fermés. Par la suite, lopéra de la rue de Richelieu est rasé sur ordre de Louis XVIII, afin de faire disparaître le lieu du drame. À son emplacement se trouve aujourdhui le square Louvois qui fait face à lentrée principale du bâtiment de la Bibliothèque nationale rue de Richelieu. L’item « DUC DE BERRY SUPERBE CERTIFICAT D’EMIGRATION SIGNÉ 1816 ARMÉE ROYALISTE » est en vente depuis le dimanche 24 février 2019. Il est dans la catégorie « Collections\Lettres, vieux papiers\Autographes\Personnalités historiques ». Le vendeur est « altair1951″ et est localisé à/en Nantes. Cet article peut être livré partout dans le monde.
  • Type: Certificat autographe
  • Sous-type: Autographe sur papier
  • Région: France
  • Epoque: Restauration
  • Objet modifié: Non
  • Thème: Histoire, Politique
  • Pays de fabrication: France
  • Nombre de pages: 1

Duc De Berry Superbe Certificat D'emigration Signé 1816 Armée Royaliste

Révolution / Danton / Document Signé (septembre 1792) / Défense De Paris

Révolution / Danton / Document Signé (septembre 1792) / Défense De Paris
Révolution / Danton / Document Signé (septembre 1792) / Défense De Paris
Révolution / Danton / Document Signé (septembre 1792) / Défense De Paris
Révolution / Danton / Document Signé (septembre 1792) / Défense De Paris

Révolution / Danton / Document Signé (septembre 1792) / Défense De Paris
Homme politique et révolutionnaire français. « Loi du Conseil Exécutif Provisoire », Document signé, Paris, le 5 septembre 1792. 2 pages in-folio, belle vignette du Conseil Exécutif, Cachet à lencre rouge. Importante loi signée de la main de Danton, au moment les massacres de septembre (2 au 7 Septembre), relative à la construction et à la formation des camps de retranchement sous les murs de Paris. « Loi du 5 Septembre 1792, lan cinquième de la Liberté. Lassemblée nationale considérant que la sureté de Paris exige que les mesures relatives au camp soient concertées entre toutes les autorités qui doivent convenir à sa formation. Considérant que tout obstacle qui entraverait lexécution de ces mesures peut rendre inutile les dispositions arrêtées par lassemblée nationale et le conseil exécutif provisoire, décrète quil y a urgence. Lassemblée nationale, après avoir décrété lurgence, décrète ce qui suit. Le conseil général de la commune de Paris, nommera dans le jour trois commissaires qui se réuniront avec le ministre de la guerre et de lintérieur à trois commissaires de lassemblée nationale, pris parmi ceux déjà nommés par elle le douze août dernier, pour se concerter sur la confection des projets et sur toutes les autres mesures dexécution quelconques, relative à la construction et à la formation des camps et retranchements sous les murs de Paris. Le comité sassemblera chaque jour chez le Ministre de la Guerre, aux heures qui seront par lui indiquées ; il sera tenu registre des délibérations, et elles seront prises en quelque nombre que soient les membres présents ; le Ministre de la Guerre et celui de lIntérieur demeureront seuls chargés dans leurs départements respectifs de lexécution de tout ce qui aura été délibéré et arrêté ; lassemblée Nationale dérogeant à cet égard à toutes Lois qui pourraient être contraire aux dispositions du présent décret. Toute autorité qui porterait le moindre obstacle à lexécution des mesures relatives à la construction et à la formation des camps et retranchements est déclarée ennemie de la Nation française ; et il est enjoint au Pouvoir Exécutif duser à son égard de toute la rigueur des Lois. Au nom de la Nation, le Conseil Exécutif Provisoire, mande et ordonne à tous les corps administratifs et tribunaux, que les présentes ils fassent consigner dans leurs registres, lire, publier et afficher dans leurs départements et ressorts respectifs, et exécuter comme Loi. En foi de quoi nous avons signé ces présentes auxquelles nous avons fait apposer le sceau de lEtat. A Paris le sixième jour du mois de septembre mil sept cent quatre-vingt-douze, lan 4. De la Liberté, signé Claviere, contresigné Danton, et scellées du sceau de lEtat. Certifié conforme à loriginal. Georges Danton avait été nommé ministre de la Justice le 10 août 1792, quelques heures après la prise du château des Tuileries. À la mi août, le pouvoir exécutif doit faire face à la menace intérieur qui se manifestent par de nombreux soulèvements contre-révolutionnaires (en Bretagne, Vendée et dans le Dauphiné) et doit dans lurgence préparer le pays à sa défense extérieure. Les troupes austro-prusiennes continuent de stationner aux frontières et sont prêtes à envahir lest de la France (le 23 août, Longwy capitulera). La peur gagne Paris. Les Parisiens gardent en mémoire les menaces de la presse royaliste juillet et au début daoût, les promesses de subversion militaire brandies par le duc de Brunswick. L’item « RÉVOLUTION / DANTON / DOCUMENT SIGNÉ (SEPTEMBRE 1792) / DÉFENSE DE PARIS » est en vente depuis le vendredi 1 février 2019. Il est dans la catégorie « Collections\Lettres, vieux papiers\Autographes\Personnalités historiques ». Le vendeur est « autographes-historiques » et est localisé à/en Paris, Ile-de-France. Cet article peut être livré partout dans le monde.
Révolution / Danton / Document Signé (septembre 1792) / Défense De Paris

Louis de ROHAN. Signé. Prince de Guéméné, Comte de Rochefort et Montbazon. 1641

Louis de ROHAN. Signé. Prince de Guéméné, Comte de Rochefort et Montbazon. 1641
Louis de ROHAN. Signé. Prince de Guéméné, Comte de Rochefort et Montbazon. 1641
Louis de ROHAN. Signé. Prince de Guéméné, Comte de Rochefort et Montbazon. 1641

Louis de ROHAN. Signé. Prince de Guéméné, Comte de Rochefort et Montbazon. 1641
Prince de Guéméné, Comte de Rochefort et de Montbazon. Considération à rémunérer Louis de Beaunais, de la Baronnie de Briollay (près dAngers), pour ses services au Greffe civil Criminel, fait à Paris, en Janvier 1641. Acte sur vélin de lépoque, sceau de cire enveloppé de papier aux Armes de Rohan, encre noire, pliures, bon état. L’item « Louis de ROHAN. Signé. Prince de Guéméné, Comte de Rochefort et Montbazon. 1641″ est en vente depuis le lundi 24 septembre 2018. Il est dans la catégorie « Collections\Lettres, vieux papiers\Autographes\Personnalités historiques ». Le vendeur est « lg44noir » et est localisé à/en Nantes. Cet article peut être livré partout dans le monde.
Louis de ROHAN. Signé. Prince de Guéméné, Comte de Rochefort et Montbazon. 1641

Zola Germinal 1885 Édition Originale Exemplaire Du 1er Tirage + Envoi Signé

Zola Germinal 1885 Édition Originale Exemplaire Du 1er Tirage + Envoi Signé

Zola Germinal 1885 Édition Originale Exemplaire Du 1er Tirage + Envoi Signé
À propos de la librairie. Charpentier et Cie, Éditeur, 1885. (125 x 185 mm) de [2] et 591 pp. Demi-papier à décor floral rouge, dos lisse, pièce de titre, double filet doré en pied, couverture conservée (Reliure de l’époque). Exemplaire du premier tirage, sans mention de mille. Envoi signé au directeur du Figaro , Pierre Fernand de Rodays. « Hâtez-vous d’être justes, autrement, voilà le péril : la terre s’ouvrira et les nations s’engloutiront dans un des plus effroyables bouleversements de l’histoire ». Ces mots, tirés de la Correspondance de l’auteur, pourraient servir de préambule à Germinal. Cette uvre est bien le plus puissant réquisitoire contre l’injustice sociale de la fin du Second Empire, dont l’histoire du mouvement ouvrier, les grèves et leur corollaires sanglants, les répressions, sont le plus triste exemple. Zola, toujours attentif à l’actualité politique et sociale de son époque, chroniqueur à la Cloche et au Sémaphore de Marseille lors de la Commune, tirera de ses expériences son personnage principal, l’ouvrier rebelle, le révolutionnaire, pour décrire ce qu’il appellera ni plus ni moins  » L’Enfer sur terre « . Au moment où il s’apprête à réunir les documents de son futur roman, 12 000 mineurs de la région d’Anzin entament une grève qui fera date dans l’histoire. Or, un ami de Zola, le député Alfred Giard, lui propose de l’emmener sur place. Se faisant passer pour son secrétaire, l’écrivain va parcourir pendant plusieurs jours ces corons du nord si admirablement décrits dans le livre, descendre dans les mines, assister aux réunions syndicales, parler aux familles des mineurs chez lesquelles il est reçu, fréquenter les mêmes cafés. Toutes les notes qu’il prend alors sur le vif, constituent ce qu’il nommera lui-même, « Mes notes sur Anzin ». Muni de ce document capital, Zola rentre chez lui et commence la rédaction de son livre le 2 avril 1884. A Anzin, la grève dure encore. Alors qu’il travaille, Zola confie à son ami Henri Céard : «… Un travail de chien comme je n’en ai encore eu pour un roman ; et cela sans grand espoir d’être récompensé. C’est un de ses livres que l’on fait pour soi, par conscience ». L’avenir lui donnera tort sur un point ; cinq ans après la publication de Germinal , 85 000 exemplaires étaient sortis des presses, et, à la mort du romancier en 1905, l’éditeur annonçait le 110ème mille. Précieux exemplaire de Pierre Fernand de Rodays, journaliste français né à Mur de Sologne, près de Romorantin, qui débuta dans le journalisme littéraire par quelques articles fournis à la Vie parisienne. Il alla ensuite en province comme rédacteur en chef du courrier de Saône et Loire, puis à Brest, où il fonda le Peuple Breton. Revenu à Paris en 1871, il entre au Figaro , où il fut chargé de la revue des livres et de la chronique des tribunaux. Il donnera ainsi de bonnes critiques des premiers titres du jeune Émile Zola, dès 1876. Investi de la confiance de M. De Villemessant, directeur et fondateur du journal, il sera chargé après la mort de ce dernier de régler les affaires de la succession et devint, avec Francis Magnard et Périvier, l’un des trois administrateurs du journal, dont il obtiendra le titre convoité de rédacteur en chef en 1894. Bon exemplaire en reliure du temps, relié pour le dédicataire. Photos et descriptions complémentaires sur demande. Informations supplémentaires sur demande. Virements et chèques bancaires (France) sont également acceptés, ainsi que les CB à distance. Les prix sont forfaitaires et ajustés, l’emballage (soigné) est offert. Retrait possible à la librairie (Orléans), et sur rendez-vous à Paris. Conformes aux usages de la Ligue Internationale de la Librairie Ancienne. Les objets commandés bénéficient de la garantie de retour sous 14 jours. Les frais de retours sont à la charge de l’acheteur. _gsrx_vers_625 GS 6.9.7 (625). L’item « ZOLA GERMINAL 1885 ÉDITION ORIGINALE EXEMPLAIRE DU 1ER TIRAGE + ENVOI SIGNÉ » est en vente depuis le mercredi 30 mai 2018. Il est dans la catégorie « Livres, BD, revues\Livres anciens, de collection ». Le vendeur est « librairie-walden » et est localisé à/en Orléans. Cet article peut être livré partout dans le monde.
Zola Germinal 1885 Édition Originale Exemplaire Du 1er Tirage + Envoi Signé

LOUIS-PHILIPPE 2 Brevets signé par la Roi avec le Grand Sceau Royal

LOUIS-PHILIPPE 2 Brevets signé par la Roi avec le Grand Sceau Royal

LOUIS-PHILIPPE 2 Brevets signé par la Roi avec le Grand Sceau Royal
LOUIS-PHILIPPE 2 Brevets signé par la Roi avec le Grand Sceau Royal.. MARIAGE 1834, Dispense d’alliance pour Antoine Granet. Signé par la Roi LOUIS-PHILIPPE. Garde des Sceaux, Ministre de la Justice. Vélin (32 x 39) abimé et effacé en partie mais le. Grand Sceau de cire BRUN Tres tres rare. Du ROI LOUIS-PHILIPPE est intact, dans sa boite en métal de diamètre 13 cm. + «LETTRES DE NATURALITÉ» de 1835. Vélin (32 x 39) effacé en partie mais le. De «LOUISPHILIPPE Roi des Français» est intact, dans sa boite en métal de diamètre 13,5 cm. L’item « LOUIS-PHILIPPE 2 Brevets signé par la Roi avec le Grand Sceau Royal » est en vente depuis le mardi 29 janvier 2019. Il est dans la catégorie « Collections\Lettres, vieux papiers\Parchemins ». Le vendeur est « tuerbaby » et est localisé à/en Issy les Moulineaux. Cet article peut être expédié au pays suivant: Union Européenne.
  • Epoque: Restauration
  • Objet modifié: Non
  • Pays de fabrication: FRANCE
  • Type: Parchemin
  • Région: Ile-de-France
  • Nombre de pages: 1
  • Thème: Histoire, Politique

LOUIS-PHILIPPE 2 Brevets signé par la Roi avec le Grand Sceau Royal

Incoming search terms:

  • papier de Louis-Philippe

Jules Barbey D’aurevilly / Document Signé (1854) / Le Pays Journal De L’empire

Jules Barbey D'aurevilly / Document Signé (1854) / Le Pays Journal De L'empire

Jules Barbey D'aurevilly / Document Signé (1854) / Le Pays Journal De L'empire
Pièce signée, Paris, 6 juin 1854, 1 page oblongue in-8 en partie imprimée, en-tête Le Pays, journal de lEmpire. « Reçu du Caissier la somme de soixante-quinze francs. Jules Barbey dAurevilly ». Barbey dAurevilly avait écrit plusieurs chronique dans Le Pays. Sa critique des Misérables de Victor Hugo causèrent un grand scandale dans le milieu littéraire. Il quitte ce journal en 1862 après avoir lourdement attaqué Sainte-Beuve dans un de ses articles. L’item « JULES BARBEY D’AUREVILLY / DOCUMENT SIGNÉ (1854) / LE PAYS JOURNAL DE L’EMPIRE » est en vente depuis le lundi 27 février 2017. Il est dans la catégorie « Collections\Lettres, vieux papiers\Autographes\Personnalités historiques ». Le vendeur est « autographes-historiques » et est localisé à/en Paris, Ile-de-France. Cet article peut être livré partout dans le monde.
Jules Barbey D'aurevilly / Document Signé (1854) / Le Pays Journal De L'empire

Napoléon III / Document Signé Avec Apostille Autographe (1860) / Second Empire

Napoléon III / Document Signé Avec Apostille Autographe (1860) / Second Empire

Napoléon III / Document Signé Avec Apostille Autographe (1860) / Second Empire
Document signé « Napoléon » avec apostille autographe (5 lignes), (Paris) (1860/1861), 2 pages in-folio. Très intéressant rapport au sujet du vicomte de Calonne, fondateur de la Revue Contemporaine et de la concurrence de celle-ci avec la Revue Européenne. « Il est souverainement impolitique et injuste que lEtat fasse, de ses deniers et pour satisfaire une animosité personnelle, concurrence à une uvre utile à lEtat, concurrence à un particulier qui dépense tout ce quil possède au service du gouvernement. Na été fondée que sous lempire dune pensée personnelle, pour satisfaire des intérêts et des passions jalouses. Aussi ses efforts ont-ils été vains : elle na ni lecteurs ni écrivains politiques ; elle ne vend aucun service et ne sert quà entretenir dans lUniversité une coterie nuisible aux intérêts du gouvernement. Au contraire a des rédacteurs et une direction politiques, elle a le concours des écrivains les plus éminents de lEtat, elle porte la pensée du gouvernement dans un monde où aucun autre de ses organes na accès, car elle compte parmi ses 1500 abonnés les plus vieux noms de France et de lEtranger. Elle a gardé de son origine au moins trois cents personnages considérables du parti légitimiste. Sans la concurrence qui lui a été faite depuis le commencement de lannée. Aurait prospéré sans quil en coutât un centime à lEtat. On a mieux aimé couper le succès à sa racine en accablant la. Sous les circulaires ministérielles, en lui enlevant tous les abonnements des ministères et des bibliothèques, en publiant au. Et ailleurs des articles où il était dit que la. Revue Européenne continuait la Revue Contemporaine. Et donnant ainsi à entendre que celle-ci avait cessé dexister ». En marge de ce rapport, Napoléon III écrit : « Mon cher Duc, je suis assaillis des réclamations de M. Tachez je vous prie darranger cette affaire Napoléon ». La Revue Contemporaine était une revue politique et littéraire, fondée en avril 1851, pour concurrencer la Revue des Deux Mondes. L’item « NAPOLÉON III / DOCUMENT SIGNÉ AVEC APOSTILLE AUTOGRAPHE (1860) / SECOND EMPIRE » est en vente depuis le vendredi 4 janvier 2019. Il est dans la catégorie « Collections\Militaria\Documents, revues, livres\Napoléon\ 1er, 2nd empire ». Le vendeur est « autographes-historiques » et est localisé à/en Paris, Ile-de-France. Cet article peut être livré partout dans le monde.
  • Type: Document
  • Période: 1751-1815

Napoléon III / Document Signé Avec Apostille Autographe (1860) / Second Empire

Très rare billet autographe signé de Gérard de Nerval

Très rare billet autographe signé de Gérard de Nerval

Très rare billet autographe signé de Gérard de Nerval
Très rare billet autographe signé de Gérard de Nerval. Rabot, à l’Odéon. Nerval avait connu ses premiers succès au théâtre de l’Odéon, avec Le Prince des Sots et Lara ou l’expiation. En cette année 1852, il termine pour le théâtre l’Imagier de Harlem, en collaboration avec Joseph Méry. « Mon cher Rabot. Pouvez vous faire placer des amis. Ce septembre 1852 ». Les autographes de Gérard de Nerval sont d’une grande rareté. Ancienne collection Charavay (n°22311), qui précise sur la chemise « rarissime ». Gérard Nerval (de) (Paris, 1808/1855). Frais fixes : mêmes coûts pour tous les acheteurs. Lettre recommandée – 15,00. Remise en mains propres – 0,00 (29, rue de Condé – 75006 Paris). Délai d’expédition : 1 jour ouvrable. Assurance : inclus dans les frais d’expédition. Frais d’assurance : 0,00. Exclure des lieux de livraison. Lieux exclus : Aucun lieu n’est exclu. Méthodes de paiement acceptées. Virement bancaire : (IBAN : FR76 3000 4008 8200 0100 2373 669 ; BIC : BNPAFRPPPRG). Contactez-nous pour toute question. L’item « Très rare billet autographe signé de Gérard de Nerval » est en vente depuis le samedi 24 mars 2018. Il est dans la catégorie « Collections\Lettres, vieux papiers\Autographes\Personnalités historiques ». Le vendeur est « lettresautographes » et est localisé à/en Paris. Cet article peut être livré partout dans le monde.
Très rare billet autographe signé de Gérard de Nerval

JOHNNY HALLYDAY Autographe Dollar Signé Las Vegas HALLYDAY Dedicace Hand Signed

JOHNNY HALLYDAY Autographe Dollar Signé Las Vegas HALLYDAY Dedicace Hand Signed
JOHNNY HALLYDAY Autographe Dollar Signé Las Vegas HALLYDAY Dedicace Hand Signed
JOHNNY HALLYDAY Autographe Dollar Signé Las Vegas HALLYDAY Dedicace Hand Signed
JOHNNY HALLYDAY Autographe Dollar Signé Las Vegas HALLYDAY Dedicace Hand Signed
JOHNNY HALLYDAY Autographe Dollar Signé Las Vegas HALLYDAY Dedicace Hand Signed
JOHNNY HALLYDAY Autographe Dollar Signé Las Vegas HALLYDAY Dedicace Hand Signed

JOHNNY HALLYDAY Autographe Dollar Signé Las Vegas HALLYDAY Dedicace Hand Signed
Sur Dollar Signé Main à Las Vegas. Dedicace JOHNNY HALLYDAY, Collector, RARE, acheté aux Enchères. Envoi Suivi, Assuré, Recommandé, Immédiat. Ni repris, Ni échangé, Ni remplacé, Pièce Unique. The gig, comme on dit aux USA. Celui que Johnny Hallyday a donné à Las Vegas. Thérèse et Claude font partie des 5.500 privilégiés à avoir dépensé une petite fortune (« 7 420 francs par personne, pour un circuit de 10 jours ») pour voir leur idole chanter au Nevada. « Non, ce fut un moment unique, inouï », raisonnent-ils. « Dès notre arrivée à laéroport à Paris, on nous a remis un bracelet turquoise quon allait garder pendant toute la durée de notre séjour. Cétait un signe de reconnaissance entre fans », sourit Thérèse, la plus fan du couple, à propos de ce qui fut lopération « Destination Vegas ». Pour rallier les États-Unis, les Vernier ont embarqué dans un avion appelé « Tendres années, parce que chaque vol avait le nom dune chanson de Johnny ». Dans lavion, la musique dambiance était celle, on vous le donne en mille, de Mister Hallyday himself! Dans la capitale du jeu, le couple se ruera comme les autres à lAladdin. Dans ce casino détruit depuis, Johnny Hallyday donne un concert sans fioritures. « On était assis sur des chaises et lui jouait, sans jeu de lumière. » Comme un spectacle de casino. « Le pire, cest que lorganisation a failli arrêter le concert, parce quon faisait trop de bruit en tapant sur le plancher en bois », se remémore le couple. Qui na guère goûté lapparition en guest star de Paul Anka. « Ils lui ont clairement imposé sa présence. Même Johnny était surpris », reprend Thérèse, qui sest toujours débrouillée pour assister aux concerts de son idole au premier rang. Un sacré souvenir, avec tee-shirt, souvenirs et même des autographes signés par « Le patron  » en personne sur ce que leur tombait sous la main! L’item « JOHNNY HALLYDAY Autographe Dollar Signé Las Vegas HALLYDAY Dedicace Hand Signed » est en vente depuis le mardi 20 novembre 2018. Il est dans la catégorie « Collections\Lettres, vieux papiers\Autographes\Personnalités musicales ». Le vendeur est « mickey-collectors » et est localisé à/en Clermont Ferrand. Cet article peut être livré partout dans le monde.
  • Objet modifié: Non

JOHNNY HALLYDAY Autographe Dollar Signé Las Vegas HALLYDAY Dedicace Hand Signed

Contrat Signé (1965) Par Anna Karina / (jean Luc Godard) / Pierrot Le Fou

Contrat Signé (1965) Par Anna Karina / (jean Luc Godard) / Pierrot Le Fou
Contrat Signé (1965) Par Anna Karina / (jean Luc Godard) / Pierrot Le Fou

Contrat Signé (1965) Par Anna Karina / (jean Luc Godard) / Pierrot Le Fou
Anna (née en 1940). Actrice, chanteuse et écrivaine française. Contrat signé avec deux lignes autographes, sans lieu ni date, incomplet de la première page, 1 page in-4 en partie dactylographiée. Le document est co-signé par Claude de Givray. Joint un portrait photographique (format carte postale) de lactrice. « Article 6 : Dans tous les films que vous tournerez pour notre société et ceux prévus à larticle 5, votre nom sera cité dans toute la publicité quelle quelle soit, en première vedette féminine, dans des caractères de première grandeur. Lu et approuvé bon pour accord. Ce contrat est très probablement signé dans le cadre du film Un Mari à prix fixe réalisé par Claude de Givray en 1963/1964 et sorti en juillet 1965. Film dont Anna Karina est la principale actrice. L’item « CONTRAT SIGNÉ (1965) PAR ANNA KARINA / (JEAN LUC GODARD) / PIERROT LE FOU » est en vente depuis le lundi 19 février 2018. Il est dans la catégorie « Collections\Lettres, vieux papiers\Autographes\Personnalités TV, cinéma ». Le vendeur est « autographes-historiques » et est localisé à/en Paris, Ile-de-France. Cet article peut être livré partout dans le monde.
Contrat Signé (1965) Par Anna Karina / (jean Luc Godard) / Pierrot Le Fou